Préparation du contrôle technique pour Junior

Après un long we de vadrouille pour fêter le déconfinement, nous sommes de retour au camp de base pour préparer le contrôle technique.

https://www.facebook.com/chateauduvaldarguenon/

Pour le contrôle technique, qui est bien en retard à cause du confinement lié au covid 19, nous devons retirer la cellule. Pas de soucis, le processus est bien rôdé et nous avons justement maintenant un emplacement prévu pour ça dans le jardin. Les 4 boulons sont vites retirés (un sous l’évier, un près du lit, les 2 autres dans les soutes à l’extérieur), puis le câble électrique débranché et hop, nous pouvons monter la cellule sur ses pattes. Les pieds sont intégrés dans la structure de la cellule, faciles à sortir, et un gros cric à manivelle nous a été fourni en même temps que l’ensemble. Il faut donc monter d’un côté, bloquer le niveau, monter de l’autre, etc avec des cales pour monter plus haut et pouvoir sortir le plateau du pickup de sous la cellule. Donc pas de soucis, ça monte puis hop ça sort…

Hop ça sort… oui, mais crac, tiens, petit bruit… ah oui… le câble de la caméra de recul… ça aurait été bien de le débrancher aussi… ce sera à recâbler au moment du remontage… rien de grave.

L’idée ensuite était de rebaisser la cellule au maximum pour éviter qu’elle ne bascule avec le vent. C’est peut-être inutile, ou pas, on ne sait pas, mais en tout cas on le fait. C’est donc reparti avec le gros cric à manivelle… on monte un peu, on descend la goupille, et redescend, on change de côté… Petit à petit elle approche du sol jusqu’à un crac plus violent dans le cric et surtout une descente un peu accélérée… ça se bloque, la goupille tient et l’ensemble reste sur ses pattes… mais nous avons eu peur ! Après examen, le cric est mort, une soudure a lâché (quoi, ça ne tenait qu’avec ce petit point pour lever 800 kg ???).

Comme tout est de travers et qu’il faut continuer, les cerveaux fument pour trouver une solution ! La moins mauvaise à défaut de mieux sera d’empiler des planches et d’y poser un cric de voiture. Le changement de côté est plus long, mais ça marche !

La cellule se retrouve donc stable et bien en bas, nickel ! Reste à enlever le plateau (6 écrous, 1 prise électrique, pas de caméra de recul…), le soulever avec la grue d’atelier, puis mettre à la place la benne. Cette étape (remplacement du plateau par la benne) n’est pas obligatoire pour le contrôle technique mais nous avons besoin du pickup pour d’autres projets (travaux maison), et ça permet au passage un bon lavage du chassis qui n’a pas été lavé en grand depuis l’Islande.

Ah oui, il reste les pare-chocs à remettre en place à l’arrière… une formalité…

Il ne reste plus qu’à prendre RDV pour le CT, en espérant que tout se passe bien (on vous a parlé du voyant abs qui s’allume ???).

Bilan le lendemain : des courbatures partout !!! et Preik (notre Golden retriever), qui ne connaît pas ce drôle d’engin sous cette forme, le gratifie d’une salve d’aboiements à chaque passage…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s