Préparation de la cellule

La cellule que nous avons acheté avec le L200 est une Clémenson, modèle Explo 44 finition confort. Elle s'installe sur un fond plat donc elle est d'une largeur plus importante mais il faut retirer la benne du pick-up et la remplacer par un plateau vissé au chassis par 6 gros points de fixation, la cellule en ayant elle-même 4 sur le plateau.

Un gros avantage : elle est large donc il y a de la place à l'intérieur, mais cela se paye par un poids important. En terme d'aménagement il y a un coin repas , un espace couchage avec assez de place pour mettre un grand lit, un coin toilettes/douche/lavabo, un coin cuisine et des rangements dispersés partout où c'est possible. Il y a 6 points de lumière (1 fenêtre dans la salle de bain, 1 côté repas, 1 côté cuisine, 2 dans la chambre et un lanterneau). Toutes ces ouvertures disposent d'une moustiquaire, d'un rideau occultant et nous avons aussi un doublage qui peut s'installer pour garder la chaleur. Il y a une porte à l'arrière et aucun moyen pour le moment de passer directement vers le poste de conduite, mais ça fait partie des réflexions.
Côté technique, il y a 3 parties : l'électricité, l'eau et le gaz. 

Pour l'électricité, le stockage se fait dans une batterie séparée de celle du véhicule, qui se recharge de 3 façons : quand on roule avec l'alternateur une fois la batterie du véhicule assez chargée, avec la panneau solaire qui se trouve sur le toit et enfin quand on est connecté au 220 V grâce à la prise située à l'extérieur. Nous avions à l'origine un frigo mais la consommation nous a semblé trop importante et nous avions pris l'habitude à moto de gérer les produits frais à la journée. Pour la petite bière fraîche, suivant les pays il suffit de la mettre dehors ou d'aller au pub... Un panneau de commande nous permet de voir la charge restante et de mettre en tension ou pas les lampes, la pompe à eau, … Le chauffage (TRUMA 4), même s'il fonctionne au gaz, a besoin d'un peu d'électricité pour le panneau de commande et le ventilateur qui assure la circulation de l'air. Pas d'électricité, pas de chauffage... Mais aux dernières nouvelles nous produisons plus de courant que nous n'en consommons donc pas de soucis, on verra par temps froid si ça tient.

Pour l'eau il y a 3 réservoirs : un pour l'eau propre, 80 litres, qui se remplit par l'extérieur et qui sert pour le TRUMA (eau chaude), le lavabo, la douche, les WC et l'évier. Les 2 autres réservoirs font 30 litres chacun et permettent de recueillir d'un côté l'eau de l'évier, de l'autre côté tout le reste (hors WC qui ont leur cassette dédiée). Le niveau d'eau propre et le fait qu'un réservoir d'eau grise soit plein sont indiqués au niveau du panneau de commande électrique.

Pour le gaz il y a 2 bouteilles de propane « Elfi » jaunes. Cela permet d'alimenter les 2 plaques de la cuisine et sert pour le TRUMA : eau chaude et chauffage. Ce sera peut-être changé un jour pour des modèles au Diesel, qui vont chercher directement dans le réservoir, ce qui permet de ne plus avoir à gérer les bouteilles de gaz.
Côté préparation, il y a eu plusieurs petits chantiers. 

Le premier a été de choisir notre literie. Le matelas qui s'y trouvait nous a semblé lourd pour un confort relatif. Après plusieurs essais divers et variés avec le matériel dont nous disposions pour la moto, nous avons opté pour un autre choix toujours écarté à moto à cause du contact direct avec le sol : le matelas gonflable. C'est pour l'instant le meilleur choix poids / confort / isolation. On verra si ça tient dans le temps. 

Un autre chantier a été le nettoyage des cuves. Remplissage de tous les réservoirs avec de l'eau + produit spécifique, un peu de ballade avec secousses pour tout bien mélanger, vidange, remplissage à nouveau pour rincer, secousses, vidange... on fera pas ça tous les jours ! 

Nous nous sommes également attaqués au poids en retirant le frigo (qui nous semblait superflu), la porte de douche (remplacée par un rideau) et divers petits aménagements dont nous n'avions pas l'usage. Les joints ont été, comme pour le pick-up, passés à la graisse silicone. Nous avons doublé notre système de chauffage d'un chauffage électrique céramique (il faut du 220V). Enfin un jerrican a été installé à l'arrière pour stocker un peu de carburant en réserve. Une barre a aussi été ajoutée pour mieux verrouiller la cellule depuis l'intérieur (en cas d'attaque d'ours blanc...).

Nous avons également voulu mettre notre petite touche personnelle donc nous avons enlevé les autocollants qui se trouvaient de chaque côté et nous avons commandé 4 marquages : 2 « PHAREWEIZH jr » (Junior), une boussole et une carte du monde. Nous avons posé tout ça ainsi petite phrase offerte par des amis qui se reconnaîtront.
La cellule se dépose grâce à 4 pieds et d'un cric spécifique qui permet de remonter les côtés l'un après l'autre. Nous l'avons faut plusieurs fois pour emmener Junior chez MTT Auto. Il nous faut maintenant entre 20 et 30 minutes pour tout déposer et le même temps pour la remettre.  

Nous avons commencé à apprivoiser tout ça lors des quelques sorties / entraînements durant les mois de novembre, décembre et janvier et hop, en avant pour l'aventure en Islande !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s