De pingeyri à Bordeyri

462 Km aujourd'hui. Grosse journée de roulage pour sortir de la péninsule des grands fjords du Nord. L’Islande fait 1339 km si on en fait le tour par la route « une » et nous sommes déjà rendu à 2 529 km, cherchez l'erreur ! Il nous reste 6 jours de vadrouilles et encore tant de choses à découvrir.
Ce matin c'était plutôt axé sur le poisson. Nous passons devant un grand séchoir où des personnes se préparent pour aller travailler. Nous leur demandons la permission d'aller faire quelques photos. Ici c'est du « cod » que l'on pêche et fait sécher (cabillaud alias morue). C'est impressionnant. En s'approchant de plus près on se rend compte que ce sont juste les têtes qui sèchent. Les employés sont déjà fort occupés, on ne les dérange pas pour leur demander où sont les corps. On cherchera !
Quelques dizaines de mètres plus loin nous nous arrêtons pour trouver  une géocache. Une grande cheminée en brique trône au bord du fjord. Autrefois c'était une station baleinière, port qui servait à la chasse à la baleine. L'un de nous entre dans la cheminée et dégote le petit sac magique, rien à l'intérieur, nous y inscrivons notre nom sur le papier mis à disposition. Nous remettons la cache en place et reprenons la route. 
Au loin nous apercevons un petit trou dans la montagne où une route zigzague, c'est l'entrée du tunnel qui nous amène vers un autre fjord.
Un conseil si vous venez un jour en Islande, faites les fjords du Nord Ouest. Ils sont magnifiques, majestueux. Sans doute une des parties que nous avons préféré. Pas besoin de plus de mots pour les décrire, il faut y aller et serpenter tranquillement, parfois au raz de l'eau, parfois en hauteur et profiter de la vue.
 
Le temps est tristounet aujourd'hui, nuages, pluie mêlée de neige. Ce que nous n'avons toujours pas compris c'est comment les routes peuvent être à ce point sèches et sans neige alors qu'hier elles étaient recouvertes de neige et de glace ?? Les kilomètres défilent et nous faisons une petite pause café à Isafjördur et trouvons une super petite boulangerie dont les gâteaux à la cannelle sont une tuerie.
Nous continuons à redescendre en faisant quelques arrêts photos : séchoirs, bateaux, petit port par-ci, par-là. 
La péninsule passée nous nous engageons sur la route 68 quasi pas bitumée. D'emblée nous attaquons par une côte à 12% couverte de neige et glacée. Mode 4x4 et notre junior fait le boulot. Ça monte dur on n'en voit pas la fin. Une fois au sommet un superbe fjord pointe le bout de son nez, la récompense. 
4368 mètres de dénivelé positif aujourd’hui…
Arrivée ce soir dans un petit village de 26 habitants où nous décidons de rester dormir. Le camping au bord d'un fjord est fermé. Nous appelons sur un numéro et la dame qui s'occupe du camping nous autorise à nous plugger sur une prise électrique et nous fait cadeau de la nuit. Sympa !

2 réflexions sur “De pingeyri à Bordeyri

  1. COURATIN Patrick

    Merci de partager ce voyage. Comme nous en 2011 vous allez trouver le séjour trop court ! En septembre prochain c’est 4 semaines que nous aurons (merci la retraite !) pour parcourir et aller enfin dans les fjords de l’ouest … Le voyage commence par le rêve et vous alimentez merveilleusement ce rêve. Merci.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s